Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/10/2013

Au revoir...

Vous avez remarqué que «l’uzège vue d’ailleurs » à quasiment fermé sa gueule depuis le début Août…Pourquoi ?

J’attendais de voir si le « bordel » de la Majorité au plan national serait mieux géré au plan local.

D’une part je ne vis plus à Uzès et franchement maintenant que je connais d’autres villes du Gard celle-ci ne m’intéresse réellement plus du tout, lorsque l’on voit le taux d’endettement exorbitant de la ville mais à quoi a donc a servi la dette lorsque l’on voit l’état lamentable dans laquelle cette ville évolue.

Dernièrement j’ai été voir mon père demeurant sur une placette de cette ville chemin Compère Morel *** les riverains continuent à payer leurs impôts locaux on se demande bien pourquoi.

C’est lamentable de laisser des rues dans un tel état de vétusté…Et si c'était la seule chose un exemple parmi tant d'autres...

Mais pourquoi continuer à lutter pour une vie meilleure dans cette ville quand on voit l’incompétence des opposants du centre droit, des écolos, des « Solfériens » des Gauches de droite, du centre et d’ailleurs se battre à qui mieux-mieux pour ouvrir un boulevard au Maire devenu élu à vie…

Le seul risque qui peut surgir devant lui c’est le FN mais cela s’arrangera bien vite…en coulisse.

Sur ce je me retire sur la pointe des pieds et comme l’on dit

« A chacun sa merde »

Au revoir...Je vote à Alès !

 

220PX-~1.JPG*** POUR INFO : Compère Morel - Parcours politique - Après l'effondrement de la France en juin 1940, il se rallie à la politique de collaboration du Maréchal Pétain avec l'Allemagne nazie.

Déjà vous ne trouvez pas surprenant qu’à son époque un maire socialiste a donné un nom de rue de sa ville à un ex collabo…et que depuis cela n’a jamais choqué personne….

 

Pour ceux qui veulent avoir de mes nouvelles cliquez : ICI

Commentaires

Certes, le microcosme politique ou plutôt politicien (car j'ai toujours du mal à limiter la politique aux seuls partis existants qui sont tous prisonniers du système bipolaire bien peu démocratique de la 5e République dans laquelle l'expression citoyenne a du mal à se faire écouter et encore moins entendre ... et s'épuise ailleurs que dans la politique en laissant les oubliés s'écarter par non-inscription ou non-vote ou protester au travers du FHaine !) uzétien ne donne pas tous les jours envie de s'y plonger ...
Mais, est-ce mieux à Alès ?
Le libre parler de tes blogs nous manquera

Écrit par : denis | 26/10/2013

Adieu donc.....

Écrit par : paratian | 26/10/2013

.......Et les blogs des quelques villages que je " visitais " régulièrement
n'ayant plus de " modérateur " mais un simple corespondant , ayant été
revus à la " réorganisation " pour des histoires de fric vraisemblablement
vu la pub qui inonde ces pages " génériques " de blog du journal Midi-Libre
n'ont absolument rien d'intéressantes ; on n'y retrouve plus les notes
personnelles des modérateurs , ça n'a plus rien des infos de la vie
quotidienne d'un village , c'est du n'importe quoi .............. vous lisez le
journal ....point barre ! pour lire de la pub je m'en passe ! ! !
NUL DE CHEZ NUL ! ! !
Et le journal papier et une orgie de pub , et très très cher pour lire de
la pub , bien plus que les maigres infos que l'on y trouve quelles qu'elles
soient
Quand au chemin Compère Morel à Uzès je n'en avais jamais entendu
parler et encore moins de l'individu ........... ou se trouve ce chemin ?
avec le nom d'un personnage apparement très détestable ! ! !
Je vais chercher sur le calendrier ou sur un plan d'Uzès

Écrit par : Rose-May | 26/10/2013

Quand les choses vont mal dans un couple, il y a, au moins, deux possibilités de solution : ou bien la séparation et tout est dit, ou bien "vivre avec" et faire de son mieux pour que les choses s'améliorent.
Tu as choisi la première option pour ton divorce d'avec la ville dont tu ne vois que les défauts. C'est vrai qu'elle en a beaucoup, mais pas que ! C'est ton choix, il est respectable, et puisque "c'est mieux ailleurs"...
Mais pour de nombreux autres citoyens, amoureux de leur ville, sinon habités de sentiments affectifs, le choix, ou l'obligation, est de rester.
Alors, pour le moins, fait leur la grâce de penser qu'il pourront rendre leur ville "la meilleure possible" avec toute la mobilisation et les "unions" dont ils disposent, même si les moyens d'y parvenir sont parfois sujets à interrogation.
Réponse dans quelques mois. Sans tes commentaires "à chaud et sans concession", qui, c'est certain, vont nous manquer.
JPB

Écrit par : Jean-Pierre Beaufey | 27/10/2013

Les commentaires sont fermés.