Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/06/2013

Débat sur la transition énergétique

Aff. A4 TE.jpgL'association Ensemble pour Uzès, dans le cadre des élections municipales de 2014, prépare et élabore un programme qui sera porté par une liste d'union et d'alternance pour les municipales.

A l'occasion du débat national sur la transition énergétique, qui aboutira à un projet de loi de programmation en octobre 2013, Ensemble pour Uzès a tenu à organiser sur la ville, en collaboration avec ses partenaires, un débat public où chacun pourra s'exprimer, s'interroger, apporter sa contribution à l'élaboration d'un projet de société autour de nouveaux modes de vies et d'engagement des collectivités.

Comment aller vers l'efficacité énergétique et la sobriété ? Quels choix en matière d'énergies renouvelables, et quelle stratégie de développement industriel territorial ? Quels coûts, quels bénéfices et quels financements de la transition énergétique, dans la maitrise de la dépense publique ? Quels sont les verrous qui permettent à une collectivité d'agir sur la transition énergétique, pour un bénéfice à court et moyen terme pour la ville et ses habitants? De quels outils dispose-t-elle pour lutter contre la précarité énergétique?

Tout autant de questions et de thèmes qui seront abordés. Nous vous espérons nombreux à participer à ce débat qui permettra d'alimenter les propositions au niveau national sur cet enjeu majeur qu'est la transition énergétique, mais également de nourrir les réflexions qu'Ensemble pour Uzès a déjà entamées dans le cadre de son projet municipal.

Venez co-construire avec nous la ville de demain !

Caroline Sépet, pour Ensemble pour Uzès.

Commentaires

Ci-dessous le communiqué du NPA qui ne participera pas à cette réunion.


La “transition énergétique” peut être à la fois un mot-valise et un alibi pour remettre à plus tard ce qui pourrait être fait beaucoup plus vite. Une transition dont on ne fixe pas le terme au moyen d’un calendrier détaillé portant sur des mesures précises, ça reste du domaine des intentions.
C’est en multipliant les initiatives de toute taille et de toutes natures, en forçant la main à tous ceux pour qui l’intérêt collectif passe après celui de leur “patrimoine” - pensons par exemple aux projets de fermes éoliennes bloqués par des propriétaires au motif que leur vue déprécie la valeur de leur “bien”, mais aussi aux actionnaires d’AREVA pour la taille au-dessus - que cette transition a des chances d’être écourtée et les centrales nucléaires démantelées dans l’ordre de leur construction. S’il s’agit seulement de gagner du temps en multipliant ainsi les facteurs de risque d’une part, la recherche de solutions alternatives par les gaz de schistes ou autres foutaises capitalistes d’autre part, nous, NPA, appelons à la plus grande vigilance. Ne nous laissons pas aveugler par des programmes creux.

Écrit par : Rouge Npa | 11/06/2013

Les commentaires sont fermés.