Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/05/2013

L’absence de gestion de l’eau potable à Uzès.

En votant le budget le 11 avril 2013 la commune a fixé sa tarification de l’eau. Le prix hors redevance et part fermière sera de 1€20 le m3, prix au dessus de la moyenne du département.

sourceure1-2-3b1f9.jpgLe prix de l’eau devrait  résulter de son coût de production et de distribution en incluant la dépense  d’investissement (entretien et renouvellement des réseaux).

La commune d’Uzès, comme beaucoup de collectivités, en général plus petites, fixent ses tarifs en ajoutant une inflation estimée au prix de l’eau de l’année précédente. 

Ainsi entre 2008 et 2013 l’augmentation du prix de l’eau à Uzès a été de 12% pour une inflation réelle de 10,6 %.

Ces tarifs ne sont pas représentatifs du prix de revient réel de notre eau à Uzès.

Quelle est la réalité sur notre  production et notre capacité à distribuer l’eau ?

Et à quel  prix ?

88348101.jpgPour un litre d’eau arrivant à notre robinet la mairie doit produire le double. À cause de fuites nombreuses nous perdons beaucoup d’eau. C’est la  conséquence d’un réseau vieillissant, non-entretenu et non renouvelé pendant des dizaines années (les canalisations sont remplacées en moyenne  tous les 150 ans). De surcroît, les interventions sur les fuites sont peu réactives faute de moyens adaptés. Consternant : les fontaines de la ville, à l’exception d’une seule, fonctionnent à débit constant. Toute cette eau perdue est pompée et traitée inutilement. 

Comment la mairie compense-t-elle ce gaspillage et les dépenses qu’il entraine ? Par exemple par  un prix fort demandé aux particuliers pour tout  raccordement au réseau. Le prix d’un branchement neuf en lotissement est de 1300 € alors que le prix d’achat d’un compteur par la mairie  est de 44,25€ et nécessite  1 heure de travail par l’agent municipal. 

vl0003b079.jpgL’absence de gestion de l’eau associée au manque de moyens en matériel et en homme hypothèquent donc l’avenir du service public de l’eau à Uzès et préparent à une privatisation bien engagée. La production, le traitement, l’entretien, le renouvellement des réseaux et la  relève des compteurs sont déjà privatisés. Sur tous ces secteurs les entreprises gagnent de l’argent aux dépens de la ville qui le répercute sur nos factures !

D’autres choix sont possibles.

Texte de Michel Mahieux

 

Commentaires

Oui d'autres choix sont possibles , avec l'espoir d'une autre équipe
municipale beaucoup plus près de la population et surtout les plus faibles
ou démunis ............pour.........
............un retour du paiement de l'eau à la gestion communale comme
beaucoup y sont déjà retournés , villes et villages de grandes ou petites
et moyennes importances
Quand on pense que la ville de Paris à repris la gestion de son eau
nous , nous pouvons bien y retourner aussi !!!
et que les Saur, Véolia , Générales des eaux ou je ne sais quelles
autres boites , des voleurs ou racketteurs , bandits des grands chemins
aillent se faire voir ailleurs !!!
L'eau est un bien commun qui sort de la terre ! pourquoi
est-elle si chère ?
Toutes ces sociétés se font du fric sur notre dos avec
de l'eau qu'ils ne produisent pas et qu'ils ne produiront jamais !!!!!!
qu'ils traitent c'est tout ! et qu'ils nous font payer à prix d'or !!!!!

Écrit par : Rose-May | 01/05/2013

Les commentaires sont fermés.