Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/01/2013

MOBILISATION au Conseil Général de Nîmes

vendredi 15 février à partir de 9h

Appel à ceux qui le peuvent, de venir manifester leur opposition à la construction à Marcoule d’un gros réacteur de la famille des surgénérateurs, ou « réacteurs à neutrons rapides », c’est à dire utilisant le plutonium comme « combustible », et le sodium comme fluide caloporteur.

jpg_visite_des_experts_dans_l_ancien_reacteur_g2_au_cea_de_marcoule_credit_christophe_petitot_cea.jpgLe plutonium est la pire saloperie issue de l’industrialisation, excessivement radiotoxique, de durée de vie très longue (250.000 ans pour qu’il se désintègre à peu près complètement). Le sodium explose au contact de l’eau et s’enflamme au contact avec l’air (d’où les difficultés de démantèlement de superphénix à Malville).
Pour le lobby nucléocrate du CEA, c’est la relance de la filière plutonium à l’échelle nationale et internationale.

Il faut nous y opposer !

C'est au cours de la dernière session du Forum Social du Gard, le 17 novembre, qu'a été décidé d'organiser une interpellation du Conseil Général du Gard au sujet de la construction du réacteur Astrid à Marcoule.

C’est donc à la prochaine session publique du 15 février que cela aura lieu.


marcoule_nucleaire_2009_inside.jpgMOBILISATION au Conseil Général de Nîmes vendredi 15 février à partir de 9h.

C’est l’occasion de participer à une revendication très concrète, celle de s’opposer à la construction d’un gros réacteur à Marcoule.
Cette action n’est bien sûr pas la dernière, et peut-être faudra-t-il être plus mordants par la suite !
Est-il cohérent de participer à des actions « gentilles » contre le nucléaire, si dans sa région on ne s’implique pas contre des projets concrets ?

Les commentaires sont fermés.