Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/01/2013

Pas de rigueur pour les élus de la CCPU (suite)

Ensemble pour Uzès.jpgEn gestionnaire uniquement soucieux de l’intérêt général, Jean-Luc Chapon a proposé, soumis au vote et finalement obtenu que la Communauté de Communes Pays d’Uzès coûte d’emblée à la collectivité le maximum qui lui est autorisé parla Loi au seul bénéfice des 16 membres de son bureau.

En effet, la CCPU s’est dotée du nombre maximum de vice-présidents et les a dotés de l’indemnité mensuelle maximum, tandis que son président Jean-Luc Chapon s’est lui aussi vu octroyer, sur sa propre proposition, l’indemnité maximum prévue par la Loi, soit 2137euros net/mois auxquels s’ajoutent ses indemnités de maire, d’un montant mensuel net d’environ 1700€.

Rappelons quand même, au cas où cela ait échappé à M. Chapon, qu’une crise économique, accompagnée de son sinistre cortège de licenciements, plans sociaux et dépôts de bilans frappe de plein fouet l’Europe et que notre président de la République lui-même (Décret no2012-983 du 23 août 2012 relatif au traitement du Président de la République et des membres du Gouvernement) mais également les gouvernements espagnols, portugais et irlandais et même les conservateurs, Silvio Berlusconi en Italie et David Cameron au Royaume-Uni, ont baissé leurs salaires par soucis d'exemplarité. 

Si les finances de la CCPU sont finalement si florissantes et les élus si béatement optimistes dans un contexte macro-économique pourtant passablement morose, il est alors permis d’espérer que les divers projets souhaités par la collectivité (piscine, déblocage des dossiers concernant la construction d'un internat/cantine/salle polyvalente/logements communs aux deux lycées d'Uzès en lieu et place de l'ancienne gendarmerie, de la halle des sports de Mayac, travaux de réaménagement de l'internat du Lycée Gide (voire don à la région !), baisse des impôts locaux etc.) seront largement finançables.

Si cela ne devait pas être le cas, comment expliquer alors le manque de décence et de scrupule du président dela CCPU obérant autant qu'il est légalement possible le budget de la collectivité à son propre bénéfice avant de nous expliquer d'un ton fataliste que ce budget ne sera pas suffisant pour supporter différents projets relevant de l'intérêt général dela CCPU et pour beaucoup, attendus depuis longtemps des habitants de l'Uzège?

Commentaires

Oh mais comme toujours , et comme il c'est si bien le faire il
accusera l'ancienne CCU , sa Présidente Nicole Pérez et le projet
pharaonique (c'est lui qui le dit ) de la piscine , c'est si facile de faire
porter le chapeau aux autres ................

Écrit par : Rose-May | 24/01/2013

Uzes....comme toujours HORS du TEMPS et de l'Actualité...Un Duché avec toute la Féodalité qui s'y rattache.....sans oublier les courtisans (es)!!!!!

Écrit par : brauer | 27/01/2013

Les commentaires sont fermés.