Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/09/2012

La pétition demandée existe...

CGT Cheminots.jpg

Usagers d’Uzès,

VOTRE BOUTIQUE EST EN SURSIS !

 

La direction de la SNCF a décidé de fermer la boutique tous les lundis à partir du 1er Octobre 2012.

Cette réduction de l’ouverture de la boutique n’est pas un cas isolé. Le guichet de Remoulins est fermé depuis le 1er Aout.

L’entreprise a décidé d’abonner le service public et l’emploi dans le département. Cette fermeture s’inscrit dans une politique générale pour maintenir des bénéfices importants en reportant la vente en boutique (gare) vers la vente internet.

Ce manque de considération manifeste pour les usagers d’Uzès ne peut pas nous laisser sans réaction.

En effet, la SNCF accélère la mise en place de sa néfaste politique économique sur le département du Gard. L’entreprise (toujours publique) prévoit, dans son projet « vision 2015 », de supprimer 750 postes au niveau national pour le seul service commercial et ce d’ici deux ans seulement.

En local, les cheminots gardois ont déjà fait l’expérience de ce type de procédés destructeurs avec la réorganisation de l’espace vente de la gare de Nîmes.

Le résultat pour vous, usagers :

internet, machines automatiques et téléphone surtaxé

pour mieux vous servir !!!

Vous n’avez pas de carte bancaire, vous n’avez ni connexion ni imprimante, vous payez en bons voyages ou chèques vacances, vous voulez partir en vacances avec votre congé annuel, vous avez tout simplement envie d’avoir comme interlocuteur un professionnel capable de vous aiguiller sur la meilleure offre…. 

La direction a une solution pour vous : rouler des kilomètres en voiture pour vous rendre à Nîmes où Alès et patienter plus dans l’enfer de la file d’attente en regardant les écrans publicitaires.

Ce coup bas aux usagers est également un signal négatif envoyé par la direction locale de la SNCF au moment où les citoyens se mobilisent pour sauvegarder la ligne Alès-Bessèges ou encore ré-ouvrir la ligne ferroviaire de la  rive droite du Rhône au trafic de voyageurs.

Ces décisions sont prises en catimini par l’entreprise et nous espérons à cette heure qu’ils sauront se montrer raisonnables et faire machine arrière afin de procurer un service de qualité aux usagers de l’espace vente d’Uzès, il est encore temps pour eux de rectifier un tir bien malheureux.

Défenseurs d’un service public accessible à tous, bien commun de la population et non la propriété de certaines élites qui obéissent aux lois dictées par les capitaux et les politiciens, les cheminots, les associations d'usagers et la C.G.T. se doivent d’informer les usagers sur les mauvais coups que la direction de la SNCF leur porte.

Cette logique de rentabilité financière frappe partout, que l’on soit dans l’automobile, l’aérien, la fonction publique… Le chômage de masse en héritage pour les générations futures… à moins que nous nous mobilisions ensemble, pour une société plus juste !

Ensemble, exigeons que la direction de la SNCF laisse la boutique d’Uzès ouverte du lundi au samedi avant qu’il ne soit trop tard.

Refuser la politique de casse du service public et de l’emploi.

Signez la pétition.

 

Nom - Prénom

Adresse

Signature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tract uzés -Votre boutique est en sursis.pdf

Agissons pour le maintien de la boutique SNCF - Pétition..pdf

Les commentaires sont fermés.