Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/09/2012

L'audience du mardi 4 septembre au Tribunal de Police d'Uzès est reportée

Attention !
L'audience du mardi 4 septembre au Tribunal de Police d'Uzès est
reportée

Mardi 4 septembre à 9h30, devait être examinée par le Tribunal de Police d'Uzès, l'affaire de l'explosion d'un four à l'usine Centraco.

L'avocat de la partie adverse fait une demande de renvoi. L'audience sera donc reportée à une date encore inconnue que nous vous communiquerons dès son annonce.

Merci à toutes celles et tous ceux qui avaient prévu de se rendre au Tribunal et RDV pour le renvoi.
_______________________________________________________________________

 

Le 4 septembre à 9h30, sera examinée par le Tribunal de Police d'Uzès, l'affaire de l'explosion d'un four à l'usine Centraco.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" vous invite à vous mobiliser le 4 septembre, jour de l’audience, et vous donne rendez-vous au tribunal à 09h30, place de l'Evéché à Uzès

Rappel des faits :

Centraco - Explosion d’un four de fusion

Centraco-LeMidiLibre-MikaelAnisset-20ef0.jpgLe Centre de traitement et de conditionnement de déchets de faible activité Centraco, situé sur la commune de Codolet à proximité du site de Marcoule (Gard), est exploité par la société Socodei. L’installation a pour objet le traitement de déchets faiblement ou très faiblement radioactifs, soit par fusion pour les déchets métalliques, soit par incinération pour les déchets incinérables.

 Le 12 septembre 2011, à 11h45, une explosion a eu lieu dans un four de fusion de Centraco. En projetant du métal en fusion hors du four, celle-ci a tué un travailleur et en a blessé quatre autres, dont un gravement. Une instruction est en cours pour homicide et blessures involontaires.

plan_centraco-5ea52.jpg Selon toute vraisemblance, l’explosion serait liée à une interaction accidentelle entre l’eau de refroidissement et le métal du four, probablement du fait d’une usure. Ce phénomène aurait provoqué une réaction violente qui aurait soufflé hors du four du métal radioactif en fusion à 1600 °C au moment où un travailleur s’employait à briser une croûte de métaux, provoquant ainsi sa mort.

 Pour que toute la lumière soit faite sur cet accident, le Réseau "Sortir du nucléaire" a déposé une plainte le 2 novembre 2011. Le Parquet de Nîmes a décidé d’engager des poursuites pour exploitation d’une installation nucléaire de base en violation des prescriptions techniques définies par l’ASN.

Pour en savoir plus sur l’explosion à Centraco : CLIQUEZ ICI

Plainte_annexe_PDF-4.pdf

Les commentaires sont fermés.