Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/01/2012

Grèce. Ca risque d'arriver ailleurs !

Si vous pensez que les travailleurs n’ont pas à payer la crise financière internationale qu'ils n'ont pas créée, 2012 pourrait être une année difficile pour vous !
Dès mardi prochain (10 janvier) une quinzaine de dirigeants syndicaux grecs risquent des peines de prison pour avoir pensé la même chose et en particulier vis-à-vis des plus démunis.
Nikos Photopoulos et une quinzaine de ses semblables apparaîtront devant un tribunal pour avoir manifesté contre la coupure de l'alimentation énergétique aux personnes incapables de payer une nouvelle taxe foncière, calculée indépendamment du revenu ou de la fortune et ajoutée à toutes les factures d'électricité.
Ce nouvel impôt est la plus récente mesure "d'austérité" du gouvernement grec qui envisage par ailleurs, la suppression du salaire minimum national et l'abaissement des contributions sociales payées par les employeurs, en attendant d’autres taxes des consommateurs.
Merci de prendre quelques secondes pour
envoyer un message <http://labourstart.us2.list-manage.com/track/click?u=f3995b46c18cb039818f29a32&id=e6702c152f&e=4181c6f99d> au Premier Ministre et à soutenir la campagne de la Confédération syndicale grecque, GSEE, appelant à l'abandon des charges retenues.

Les commentaires sont fermés.